Les trésors de la ruche

Les pouvoirs du miel : quelles sont ses vertus thérapeutiques ?

Les pouvoirs du miel : quelles sont ses vertus thérapeutiques ?

Le miel est décidément un super aliment ! Et c’est pas Winnie l’ourson qui serait prêt à nous contredire ! Le miel a pourtant tout pour le confondre avec une friandise ; sa texture gélatineuse et sa saveur sucrée si douce et si agréable en bouche ! Quand on sait qu’en plus cette confiserie a des bienfaits incontestés sur la santé, on se dit que c’est une gourmandise divine ! Depuis l’antiquité déjà, des civilisations anciennes, comme les Sumériens se servaient du miel pour ses valeurs nutritives, ses propriétés de guérison et ses facultés miracles à traiter certaines infections. Un nectar, dont même les pharaons ont fait usage, notamment lors de certaines célébrations d’unions, la légende dit que c’est de là que l’événement post-mariage a été baptisé “lune de miel”. Aujourd’hui nous allons vous parler de quelques vertus de ce produit, dont certaines vous sont peut être familières et d’autres vous sont insoupçonnées :

Est-ce que les diabétiques peuvent tranquillement prendre du miel ?

Bien que certains avis semblent mitigés, et que les preuves concernant le miel et le diabète ne soient pas encore formellement clarifiées, selon plusieurs spécialistes et médecins :

  • Le miel n’est pas interdit aux diabétiques, bien au contraire ; le miel semble être un excellent produit pour participer au traitement du diabète et l’aider à être plus tangible ;
  • D’ailleurs les données relevées sur des personnes s’alimentant quotidiennement avec du miel, ont montré que leur taux de glycémie était plus stable et s’autorégulait plus facilement, par rapport aux personnes qui n’en prenaient pas ;
  • Le miel a aussi une capacité sur : les lipides, le cholestérol, les triglycérides et certaines enzymes hépatiques…Le miel peut donc alléger un diabète et le rendre moins pénible,
  • On sait d’autre part, que le miel contribue à réduire certains troubles cardiaques chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Bien que le miel soit bien meilleur que du sucre raffiné ou du sucre en cubes pour les personnes diabétiques, il doit tout de même être consommé avec prudence et modération. Parce que les personnes diabétiques ont intérêt à surveiller les aliments riches en glucides qu’il ingurgitent. Aussi, il est conseillé aux diabétiques, de d’abord consulter l’avis du médecin traitant avant d’envisager de consommer un miel (car les miels sont différents et certains sont plus sucrés que d’autres).

Aller plus loin : Quelle différence entre miel et gelée royale ?

Quels sont les avantages concrets du miel ?

Le miel recèle de puissantes facultés :

Un foyer d’antioxydants

Le miel (brut en particulier) possède un assortiment de substances chimiques végétales. Certaines d’entre elles appelées les flavonoïdes, agissent activement en faveur de la santé et disposent d’un pouvoir bien supérieur à celui de certaines vitamines plus célèbres. Mis en évidence en 1937 par Albert Szent-Györgyi, un chercheur hongrois, il a été démontré depuis certaines recherches effectuées au cours de ces dernières années, que les flavonoïdes ont des qualités antioxydantes et immunostimulantes :

  • Ils améliorent la circulation sanguine ;
  • renforcent considérablement tous les vaisseaux sanguins ;
  • neutralisent les radicaux libres ;
  • permettent un effet positif dans la prévention de certains cancers ;
  • Ils aident entre autres à retarder le vieillissement de la peau et à limiter l’athérosclérose.

Avec plus de 4000 composés, ces « vitamines » représentent une gigantesque famille d’antioxydants. La quantité et le type de flavonoïdes contenues dans un miel est variée selon l’origine florale du miel. En règle générale, plus les miels sont foncés plus ils sont abondants en flavonoïdes.

 Crème glacée

Propriétés antibactériennes et énergétiques

Le miel est un véritable boost qui tonifie l’organisme en fortifiant ses défenses immunitaires. Des recherches ont démontré, que le miel permettait de s’opposer aux infections microbiennes, comme il contribuait à éliminer certaines bactéries et champignons indésirables. Le miel renferme naturellement du peroxyde d’hydrogène, un antiseptique efficace pour :

  • assécher et traiter les boutons ;
  • éclaircir les cheveux ;
  • blanchir les ongles.

L’efficience du miel en tant qu’antibactérien ou antifongique varie selon sa catégorie, il demeure néanmoins un remède populaire pour ces types d’infections. Le miel est également un équipier en matière de revigoration. Contenant du sucre, il présente un apport de revitalisation considérable en énergie, qui rétablit le niveau de glucose et dissipe rapidement la sensation de fatigue. Pour les sportifs, sa prise durant les séances de sport est d’autant plus bénéfique car elle permet de se requinquer aisément grâce à sa facilité de digestion. Sa prise sur le long terme, octroie un gain d’endurance et augmente les facultés régénératrices du métabolisme, en lui facilitant le contrôle de la glycémie, à l’aide des combinaisons dans le fructose et le glucose qui assistent le corps à gérer les niveaux de sucre dans le sang.

Augmentation de la libido

Il semble que le miel grâce à sa richesse en vitamines B, permet aux hommes d’augmenter leurs taux de production de testostérone, quant aux femmes, il aide à réduire leurs niveaux d’œstrogène. Le miel a donc des vertus aphrodisiaques.

Propriétés relaxantes et respiratoires

Le miel contribue à un sommeil sain et réparateur en favorisant notamment la libération sérotonine, un neurotransmetteur qui fonctionne comme un messager chimique dans le système nerveux central, et qui régule de nombreuses fonctions physiologiques (le sommeil, l’humeur, le comportement…). Prendre une cuillère à soupe de miel avant de se coucher réduit le risque d’insomnie et offre la possibilité de passer une bonne nuit tranquille, calme et apaisée. Le miel est aussi connu pour être un remède naturel contre la toux, ou les maux de gorge en apportant un effet presque immédiat de soulagement.

Traitement des allergies

Le miel contient des agents anti-inflammatoires, favorisant la diminution des symptômes d’allergies comme, les saignements de nez inopinés, les éternuements et les démangeaisons de la peau.

Guérison des plaies

De nombreuses expériences ont démontré que le miel fonctionnait à merveille comme pansement. En raison de ses propriétés thérapeutiques et à l’aide de son acidité le miel est utile quand il s’agit de cicatriser des plaies et les brûlures. D’ailleurs il existe des pansements au miel communément commercialisés, et qui sont utilisés en milieu clinique pour traiter les escarres ou les brûlures .

Post Comment